apprehendé


apprehendé
Apprehendé, [apprehend]ée. part.

Dictionnaire de l'Académie française . 1964.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • appréhendé — appréhendé, ée (a pré an dé, dée) part. passé. 1°   Saisi. Craignant d être appréhendé au corps. 2°   Craint. •   Tant d autres malheurs que leur singularité rend plus terribles, et cependant moins appréhendés, MASS. Carême, Sur la mort …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • appréhendé — I. ⇒APPRÉHENDÉ, ÉE, part. passé et adj. I. Part. passé de appréhender1. II. Adj., DIDACT., PHILOS. [En parlant d un inanimé abstr.] Qui est saisi par l entendement, par un acte précis de la pensée conceptuelle, qui est appréhendé (cf.… …   Encyclopédie Universelle

  • hende — appréhende …   Dictionnaire des rimes

  • appréhender — [ apreɑ̃de ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIIe; lat. apprehendere « saisir, concevoir », de prehendere « prendre » I ♦ 1 ♦ Dr. Saisir au corps. ⇒ arrêter. « On m appréhende au corps, et l on m interroge sur un prétendu crime » (Chateaubriand).… …   Encyclopédie Universelle

  • appréhender — (a pré an dé) v. a. 1°   Terme de pratique. Saisir au corps. 2°   Craindre. J appréhende un conflit. Il appréhendait de le voir. Il appréhenda qu on ne se saisît de lui. •   Qui n appréhende rien, présume trop de soi, CORN. Poly. II, 6. •   L… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • APPRÉHENDER — v. a. T. de Pratique. Prendre, saisir. Il ne se dit qu en parlant Des prises de corps. On l a appréhendé au corps.   Si pris et appréhendé peut être. Ancienne formule employée dans les sentences et arrêts par contumace. APPRÉHENDER, signifie… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • appréhender — APPRÉHENDER. v. a. Terme de Pratique. Prendre, saisir. Il ne se dit qu en parlant De prise de corps. On l a appréhendé au corps. Si pris et appréhendé peut être, Formule de Sentence et d Arrêt par contumace, en matière criminelle. Appréhender,… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • appréhension — [ apreɑ̃sjɔ̃ ] n. f. • 1265; lat. apprehensio ♦ Action d appréhender. 1 ♦ Vx Fait de saisir par l esprit. ⇒ compréhension. « L appréhension, je l ai lente et embrouillée » (Montaigne). Philos. Opération par laquelle l esprit atteint un objet de… …   Encyclopédie Universelle

  • APPRÉHENDER — v. tr. T. de Procédure Prendre, saisir. Il ne se dit plus qu’en parlant des Prises de corps. On l’a appréhendé au corps. Appréhender au collet. Il signifie le plus souvent Tenir pour dangereux, nuisible. Appréhender le jugement du public.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • MEINONG (A. von) — Il suffit de comparer les appréciations de Husserl et de Russell sur l’œuvre de Meinong pour comprendre que celui ci a paradoxalement développé son influence sur la philosophie analytique anglo saxonne plutôt qu’il n’a contribué au mouvement… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.